Au-Delà D’Évangélique: Partie I


Cet article a été subdivisé en plusieurs parties pour permettre une meilleur compréhension. La version anglaise et originale fait partie d’une série qui est contenu dans son intégralité dans le livre électronique intitulé  Beyond Évangelical (Au-delà d’évangélique) de l’auteur Frank Viola. Le livre électronique contient des chapitres qui n’apparaissent pas sur ce blog ou ailleurs. C’est aussi le souvenir officiel du blog de l’auteur Frank Viola. Il comprend un appui solide du théologien Roger Olson. Pour en savoir plus sur le livre, veillez vous rendre sur le site de l’auteur : http://www.frankviola.com

Stéphane

« Vous prendrez donc garde de les faire, comme l’Éternel, votre Dieu vous l’a commandé ; vous ne vous en détournerez ni à droite ni à gauche. »

~ Deutéronome 5:32

Le titre de cet article est au-delà d’Évangélique. Mais que veut dire cette phrase? Et qu’est-ce qu’elle ne veut pas dire?

Tout d’abord, « Au-delà d’Évangélique » ne signifie pas « non-évangélique ».

L’expression «au-delà d’évangélique» est l’abréviation de « avancer au-delà de l’évangélisme », qui est un mouvement théologique (et non pas des gens ou des personnes).

Je suis un évangélique. Quoi de plus, je me tiens avec le Credo des Apôtres et le Credo de Nicée (juste au cas où quelqu’un se le demandais). À cet égard, je suis d’accord avec la déclaration d’Alister McGrath, que  » l’évangélisme est le christianisme historique. Il est le porte-étendard du christianisme orthodoxe historique. »

Mais le terme «évangélique» englobe un large auvent. Tant et si bien que le mot est de plus en plus vague et sujet à l’interprétation. L’Évangélisme est devenu un mouvement rattaché. Par exemple, «ancien-évangélique», «néo-évangélique», «évangélique -conservateur», «post-évangélique »,  » post-évangélique conservateur », «évangélique -œcuménique», «évangélique-charismatique « ,  » jeune-évangélique », etc. sont tous d’usage courant aujourd’hui. L’historien américain Mark Noll souligne à juste titre que l’évangélisme est composé de «mouvements bougeant, d’alliances temporaires, et d’ombres allongées d’individus. »

Le mot « évangélique » est devenu tellement généralisé que des gens comme Jim Wallis et Al Mohler se tiennent aux côtés opposés du spectre évangélique. La même chose est vraie pour Rob Bell (à gauche) et John MacArthur (à droite), qui tous deux revendiquent être «évangélique».

Comme la culture occidentale a balkanisé et changé le sens des mots au fil du temps, la même chose est vrai pour le vocabulaire religieux. Nous ne pouvons plus tenir pour acquis le sens de termes tels que «évangélique» ou «évangélisme». Les formules évangéliques qui ont servis dans le passé ont évolué. Donc, il y a un très peu consensus aujourd’hui quant à leur signification exacte.

Deuxièmement, « au-delà d’évangélique »  ne signifie pas  » post-évangélique. »

Popularisé par Dave Tomlinson, le terme «post-évangélique» est souvent assimilée au mouvement d’église émergeant / phénomène. Alors que j’ai des amis proches qui s’identifient à ce mouvement, ce n’est pas mon cas. J’apprécie mes amis émergents et applaudir certaines de leurs préoccupations, bien qu’étant librement en désaccord avec d’autres préoccupations.

Dans notre livre, Manifeste de Jésus (Jesus Manifesto), Leonard Sweet et moi abordons ce que nous croyons être une des faiblesses majeures du Christianisme «émergent» en ce qui concerne la personne de Jésus-Christ (voir chapitre 7). Nous abordons également certaines des faiblesses critiques que nous voyons dans « la droite religieuse » (voir chapitre 8). Vrai ou faux, vous savez à quoi je m’en tiens sur ces questions.

Maintenant, voici quelque chose que je voudrais dire à mes amis qui analysent l’évangélisme aujourd’hui. L’avenir de l’évangélisme ne se limite pas à un choix entre la gauche ou la droite.

Une autre direction existe: C’est l’avant. Comme Sweet et moi le disons dans notre livre,

Le corps du Christ est à la croisée des chemins en ce moment même. Les deux alternatives courant sont de passer soit vers la gauche ou la droite. C’est cependant notre observation que nous vivons dans un temps unique, où les gens sont gelés alors qu’ils regardent dans l’une ou l’autre de ces directions. Quand ils regardent vers la gauche, ils voient qu’ils ne peuvent pas s’y aventurer. Quand ils regardent vers la droite, ils ressentent la même chose. Qu’ils en soient conscients ou non, les gens sont à la recherche d’une alternative fraîche – une troisième voie. Le carrefour d’aujourd’hui, nous le croyons, est de passer en avant ou en arrière (Manifeste de Jésus, p. xiii). [1]

Ceux d’entre nous qui avançons «au-delà d’évangélique» résonnent avec cette affirmation. Le seul engin que nous avons est «l’avant».

Troisièmement, pour beaucoup d’évangéliques, l’utilisation historique du mot « évangélique »  comprend quatre notes principales.

L’historien évangélique Britannique David Bebbington a défini le mot «évangélique» par les quatre notes suivantes. Mark Noll utilise également cette description ainsi qu’une foule d’autres. [2] Le «quadrilatère évangélique» de Bebbington comprend:

  • Le Biblicisme – Etre centré sur la Bible, ce qui inclurait la croyance que la Bible est l’autorité divinement inspiré pour la vie et pour la foi, elle est fiable et suffisante.
  • Le Conversionisme – Etre centré sur la conversion, qui comprendrait la nécessité de se convertir à Jésus-Christ.
  • Le Crucicentrisme – être centré sur la croix, ce qui inclurait mettre l’accent sur ​​la mort de Jésus pour le salut.
  • L’Activisme -. Etre centré sur le militantisme, ce qui comprend la vie Chrétienne, l’évangélisation, et l’aide à ceux qui sont dans le besoin. [3]

Je suis d’accord avec tous ce qui précède. Par conséquent, je suis un évangélique dans le sens historique du terme. Mais aller «au-delà d’évangélique» signifie poser des questions incisives similaires à. . .

  • Dans quel sens la Bible est-elle autoritaire? Et comment est-ce qu’une personne entend et rencontre Dieu à travers les Écritures exactement? Quel est le point principal de la Bible … le grand récit?
  • Comment est-ce qu’une personne est convertie? Et qu’est-ce que la conversion donne à un individu? Qu’est-ce que cela comprend?
  • Qu’est-il arrivé à la croix exactement? Comment est-ce que la mort de Jésus nous sauve? Est-ce que Sa mort sur la croix faire plus que simplement pardonner les péchés? Si oui, quoi?
  • Comment est-ce que les chrétiens devraient présenter l’évangile? Quelle est la mission centrale de Dieu exactement? Et qu’est-ce que l’Écriture enseigne sur la façon dont nous sommes appeler à accomplir cette mission? (Je prédis que la question  » Qu’est-ce qu’est la Mission exactement ?  » va définir la conversation de l’église missionnaire au cours des cinq prochaines années. Ceci est toujours supposé … sinon grossièrement. Alors cachez-vous et regardez.)

Au cours des trois dernières années d’existence de mon blog, j’ai intervenu sur certaines de ces questions. Mes livres aussi y répondent. Mais je n’ai fait qu’effleurer la surface. Ceci qui nous amène au point suivant.

Quatrièmement, ceux d’entre nous qui sommes passés « au-delà d’évangélique » ont élargi le quadrilatère évangélique avec quatre notes supplémentaires.

  • Centrée sur le Christ – un rétablissement de l’accent cohérent et net de la Bible que Jésus-Christ est suprême, prééminent, souverain, le centre de la révélation biblique, et la tête vivante pratique de l’Eglise. Dans l’évangélisme aujourd’hui, d’innombrables «thèmes» et «sujets» religieux ont remplacé le Christ comme la centralité et la suprématie. [4]  Mon message  Épique Jésus, Le Christ Que Vous N’avez Jamais Connus  illustre et développe ce que j’entends par «centrée sur le Christ.»
  • Centrée  sur la Vie de Résurrection – ce qui est au-delà de la croix est la résurrection de Jésus. La résurrection signifie tant de choses. Elle signifie le début de la nouvelle création. Elle signifie le triomphe de Dieu sur toutes choses, y compris la mort, Son plus grand ennemi. Mais elle signifie aussi que le peuple de Dieu peut vivre dans l’avant-goût de notre résurrection future, en participant à sa vie et son pouvoir ici et maintenant. Cela signifie que Jésus-Christ est encore en vie, peut être connu, et est venu vivre Sa vie ressuscitée en nous et par nous.  Apprendre à vivre de la vie résidente du Christ en nous dans un contexte corporatif et tout ce que cela implique est une note manquante dans l’évangélisme moderne. (Ce dernier est axé sur l’imitation de Jésus en tant qu’un individu par les efforts propres de soi.) Vivre par la vie du Christ, c’est aussi être vendu radicalement à Jésus sans être légaliste d’une part ou libertin de l’autre. [5]
  • Centrée  sur la Vie de Corps – l’évangélique typique s’en tient à l’idée que la vie chrétienne est une poursuite individuelle. “L’Eglise” est quelque chose à laquelle les Chrétiens y assistent afin d’être motivés pour sortir et servir comme un Chrétien individuel et de vivre une vie Chrétienne individuelle forte. Mais ceux qui sont allés «au-delà d’évangélique» croient que l’Église est, comme Dietrich Bonhoeffer a dit, le Christ existant en tant que communauté . L’Eglise n’est pas une dénomination, un culte, ou quelque chose que vous fréquentez. C’est l’expérience du corps de Christ, à la manière de la «vie du corps.» En fait, la vie chrétienne ne marche pas en dehors d’une communauté de vie partagée, locale, qui se réunie sous la direction de Jésus-Christ comme Son corps sur la terre. Par conséquent, comment une église locale fonctionne et s’exprime est éminemment important. [6]
  • Centrée  sur le Dessein Éternel – Dieu a un dessein éternel , ou grande mission, qui L’a provoqué à créer. Ce dessein va au-delà du salut des âmes perdues et de faire du monde un endroit meilleur. Le dessein de Dieu transcende l’évangélisme et l’action sociale (qui sont tous deux focalisés sur ​​la satisfaction des besoins humains). Le dessein éternel est principalement par Lui, à travers Lui et à Lui. Répondre aux besoins de l’homme est un sous-produit et non le produit principal. [7]

L’évangélisme contemporain en Amérique est essentiellement un mouvement réactionnaire. [8] En conséquence, il a produit une mentalité de « nous » contre « eux ».

Ceux d’entre nous qui sommes allés «au-delà d’évangélique» avons dépassé le débat de fondamentaliste vs moderniste du début du 20e  siècle que nos ancêtres ont passionnément combattus . . . un combat qui continue d’encorder de nombreux Chrétiens contemporains aujourd’hui, quelques 100 ans plus tard.

Ce combat laisse les gens avec un faux choix entre la gauche ou la droite. La direction alternative de « l’avant » ne s’affiche pas sur l’écran radar.

Ceux qui sont «au-delà d’évangélique» ont dépassé cette bataille pour la découverte, l’exploration et l’étalage des richesses insondables de Jésus-Christ avec nos frères et sœurs en Christ.

(Combien de fois entendez-vous ce langage dans les milieux évangéliques? Le vocabulaire que nous trouvons dans des livres comme Ephésiens émergeait d’une expérience vivante. Une expérience qui est offerte aux chrétiens d’aujourd’hui, bien qu’elle soit rarement trouvée.)

Je ne suis pas le seul à observer la tendance de passer « au-delà d’évangélique. » Avant sa mort, Michael Spencer a fameusement écrit sur ​​l’effondrement  évangélique à venir[9] Scot McKnight a écrit abondamment et intelligemment sur ​​la crise actuelle dont fait face l’évangélisme et le besoin pressant de le remodeler. David Fitch a également écrit sur ​​le sujet (mais plus pour un public académique). Et une foule d’autres l’ont fait également.

Publicités
Cet article a été publié dans Spiritualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Au-Delà D’Évangélique: Partie I

Partages Ta Pensée:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s